Beauté

Ma routine pour cheveux colorés avec Alterna et Pravana

DSC_1127

Fini le prune, bonjour le violet, le vrai ! Je change de couleur de cheveux environ une fois par an et cette fois-ci j’ai craqué plus tôt que d’habitude, à force d’appliquer des colorations semi-permanentes pour refroidir les tons chauds de ma tignasse prune-bordeaux je suis passée au niveau supérieur.  Poursuivre la lecture « Ma routine pour cheveux colorés avec Alterna et Pravana »

Beauté

La routine cheveux d’une (fausse) rousse

Ma routine capillaire est un peu compliquée : j’ai les cheveux souples et très fins, qui regraissent vite aux racines et qui ont tendance à être secs/abîmés aux pointes, la faute aux vilaines colorations chimiques que je leur fais subir chaque mois depuis plusieurs années. Colorations que je veux tout de même garder en bon état le plus longtemps possible, je fais donc en général attention à la composition des produits que j’utilise.

 

Les shampoings

Depuis que je me teint les cheveux en roux/rouge, j’utilise des shampoings professionnels ou bio sans sodium laureth sulfate, ce composant présent dans la composition de plus de 90% des produits délavant énormément les couleurs dites fragiles. Le résultat est là, ma couleur tient un bon mois et se patine joliment, je ne la refais que pour colorer les repousses et uniformiser le tout.
Voici les 4 shampoings que j’utilise en alternance (je fais systématiquement 2 shampoings -sauf le dernier-) :

Shampoing Delicate color par L’Oréal professionnel (10,81€ les 250ml)
Le shampoing que j’utilise depuis plusieurs années, sa texture gel lave bien, il sent très bon et protège en effet ma couleur.

Shampoing Color Freeze par Schwarzkopf Professional (11,10€ les 250ml)
Ce shampoing possède une texture plus crémeuse que le Delicate Color, j’aime bien alterner les deux, mais pour l’instant je ne vois pas de grosse différence entre ces produits.

Shampoing repigmentant Rouge de Venise par Mulato (12,42€ les 200ml)
A faire une à deux fois par semaine, on le laisse poser quelques minutes et on rince. Pas de panique, l’eau de rinçage est rose fluo mais les pigments sont bien rouges une fois sur les cheveux ! Petit plus, la compo est à 96% naturelle, mais il contient tout de même des sulfates (on ne peut pas tout avoir !), il est donc à faire suivre d’un bon soin hydratant pour éviter qu’il n’assèche trop les cheveux. Si le rouge ne vous tente pas, sachez qu’il existe dans de nombreuses autres couleurs.

Shampoing sec Blush par Baptiste (5€, en GMS)
Génial pour espacer les shampoings (et donc préserver sa couleur un peu plus longtemps), je l’utilise un jour sur deux voire deux jours sur trois. Il sent bon et est invisible une fois brossé.Pour une efficacité optimale, je le vaporise à 30cm de mes racines, masse mon cuir chevelu pour le répartir, je laisse poser quelques minutes et brosse bien les cheveux dans tous les sens pour éliminer le produit restant.

 

Les soins

Bien que les shampoings que j’utilise agressent un peu moins les cheveux que des produits classiques, j’essaie de préserver les longueurs qui subissent l’épreuve du brushing assez régulièrement.

Après-Shampoing Repair rescue par Schwarzkopf Professional (16,80€ les 200ml)
Un après-shampoing tout doux à base de kératine qui démèle et n’alourdit pas les cheveux fins.

Après-Shampoing Revitalisant à la Framboise par Desert Essence
J’avais beaucoup entendu parler de cette marque spécialisée dans les produits pour cheveux bios et garantis sans sulfates/paraben/silicones/etc. Il démêle plutôt bien et fait briller les cheveux. Je le trouve cependant un peu juste coté hydratation.
Disponible sur le site américain Iherb à 4,50€, ou chez de nombreux revendeurs en France,  pour un prix plus élevé.

Le Masque Merveilleux par Garnier (6,15€ les 300ml, en GMS)
Plutôt abordable, un soin nourrissant à l’odeur divine qui hydrate bien les pointes et est sans silicones ni parabens.

Masque nourrissant par Amika (10€ les 60ml)
Je l’ai découvert grâce à la Birchbox de Décembre 2013 et l’ai tout de suite adoré : il gaine vraiment les cheveux fins et les fourches sont moins visibles.

Mes alliés indispensables pour une couleur au top jusqu’à la prochaine coloration : des soins réparateurs et repigmentants à laisser poser quelques minutes qui vont lui permettre de se patiner uniformément. Selon la teinte choisie j’utilise (à raison d’une à deux fois par semaine):

Le Soin crème repigmentant Rouge de Venise de chez Mulato, pour les reflets rouge vifs (17,44€ les 200ml)
Le Nutri color creme 740 cuivré de chez Revlon, pour les reflets cuivrés légèrement rouges (22,88€ les 250ml).
Le Blush Care cuivré de chez Eugène Perma, pour des reflets blond vénitiens (13,39€ les 150ml).

 

Les coiffants

Spray Lissant Elnett Satin par L’Oréal (9.90€, en GMS)
Un bon produit qui protège les cheveux de la chaleur et facilite le brushing, par contre pour le « lissage 3 jours » il faudra repasser…

Huile de soin par Amika (7€ les 10ml)
Je l’utilise sur les longueurs et pointes pour dompter les frisottis,  peu de produit suffit, et comme le soin nourrissant de la même marque elle sent très bon.

 

Coloration

(Mes différentes inspirations couleur, sources : 1234)

Ma couleur naturelle étant un blond foncé/châtain très clair cendré, je n’ai pas besoin de décolorer mes cheveux au préalable avant chaque coloration, et un développeur 20 vol. suffit amplement.
J’ai commencé le roux par un passage chez le coiffeur (quasi-indispensable si on a les cheveux plus foncés que la nuance désirée ou des reflets à éliminer) et ai entretenu mon roux pendant plus d’un an avec la coloration professionnelle Koleston Perfect de Wella dans la nuance 7/43 soit un blond cuivré doré.

Il y a un peu moins d’un an, j’ai commencé à chercher une coloration permanente professionnelle ne contenant pas d’ammoniaque et suis tombée sur la marque Yzaé de chez Eugène Perma. Gros coup de cœur pour ce produit, il n’a pas d’odeur à l’application, les couleurs sont magnifiques et vieillissent plutôt bien, à condition d’en prendre soin ! Je la refais toutes les 4 à 5 semaines.
J’utilisais le 7*46 Blond cuivré rouge et suis passée depuis peu au 6*60 Blond foncé rouge intense.

7*46 / 6*60 juste après la coloration7*46 / 6*60 au bout de 3-4 semaines 

Sourcils

Pour celles qui ont comme moi les sourcils fins et/ou clairs et qui souhaitent les assortir à leur chevelure flamboyante, il peut être difficile de trouver la bonne teinte de crayon, les gammes ne proposant en général que du blond, châtain ou brun aux tons froids.

Pour les reflets cuivrés : crayon à sourcils teinte B06 par UNE Natural Beauty (10,90€), le seul crayon véritablement roux que j’ai pu trouver ! Il fait très naturel et tient bien.

Pour les reflets rouges/acajou : crayon à lèvres teinte 11C par Make Up For Ever (15,90€), évidemment bien plus gras qu’un véritable crayon à sourcils, attention à ne pas avoir la main trop lourde ! Sa couleur brun-rouge se fond bien avec les sourcils clairs à moyens et donne un résultat plutôt “naturel” à condition de l’estomper légèrement grâce à une brosse à sourcils.

Et vous, êtes vous tentées par une coloration rousse, rouge, ou une autre couleur vive? Avez vous déjà sauté le pas? N’hésitez pas à partager vos astuces et nous parler de vos produits fétiches dans les commentaires 😉