Cuisine

Croziflette aux cèpes

IMG_9228

On ne parle pas beaucoup cuisine dans ce blog, évidemment c’est un blog beauté, mais habitant sur Grenoble depuis plus d’un an maintenant, j’ai décidé de vous présenter ma recette de la fameuse croziflette savoyarde à laquelle j’ai ajouté des cèpes 🙂

Les ingrédients

IMG_9214

Pour 4 personnes, vous allez donc avoir besoin de:

  • Crozets – Je vous conseille de prendre la marque reflets de France de carrefour, ils sont fabriqué par la fameuse marque Alpina aussi mais coûtent 1€ de moins!
  • Des lardons – perso je suis plus allumettes parce que j’aime pas le gras
  • Des cèpes – Frais, déjà préparés comme moi ou congelés si vous voulez
  • De la crème fraîche – J’ai en fait utilisé 2 briques de 20cl
  • Un oignon
  • Un petit reblochon bien puant et bien coulant 😉

La préparation

Dans un premier temps, faire cuire les Crozets. Ca reste des pâtes alors je pense pas que vous aillez besoin de tuto! Il faut bien 15-20 min de cuisson.

Ensuite dans un grande poêle, faire revenir l’oignon émincé. Ajouter les lardons, puis le(s) cèpe(s) émincé(s). Ajouter ensuite les crozets cuits (perso j’ai pas mis les 400g de la boîte), puis la crème fraîche.

etape

La cuisson

Dans un plat oval de préférence, étaler votre préparation. Mettre ensuite le reblochon ouvert en 2 et enfourner de 10 à 15 minutes le temps que le fromage soit bien fondu!

cuisson

Et voilà, c’est prêt! Plus qu’à servir avec de la salade ou ce que vous voulez – enfin je conseille quand même la salade parce que le truc est bien gras à lui tout seul 😉

Si vous évitez de vous doucher pendant que les pâtes cuisent, de foutre des crozets au large dans la cuisine et de vous mettre de la crème sur le visage après avoir manier le reblochon comme toi, je peux vous assurer que cette recette est super facile et que tout ira bien 🙂

Cuisine

Carrot cupcakes

Le mois de décembre est déjà là, et c’est l’occasion parfaite pour réaliser l’une de mes pâtisseries préférées de l’hiver : des carrot cupcakes. Incorporer des légumes à une recette sucrée peut sembler étrange, mais la carotte se marrie très bien aux épices et apporte de la fraîcheur et du moelleux à ces petits gâteaux.

Pour 12 cupcakes :

  • 125g de margarine
  • 125g de farine
  • 3/4 d’un sachet de levure
  • 125g de cassonade
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à soupe de lait
  • 2 carottes râpées finement
  • 1 pincée de muscade moulue
  • 1 cuillère à soupe de cannelle moulue
  • 5-6 noix concassées

 

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez la farine, la cassonade et la levure. Ajoutez la margarine, les œufs battus, le lait, puis les carottes râpées, la cannelle, la muscade et les noix. Remplissez 12 caissettes en papier/silicone ou les emplacements d’un moule à muffins aux 3/4.

Enfournez 15 min.
Pour être sûr(e) que les gâteaux soient bien cuits, plantez un cure-dents dans l’un d’eux, s’il ressort sec c’est bon !

 

Glaçage au cream cheese

  • 250g de sucre glace
  • 75g de cream cheese Philadelphia
  • 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille

Ajoutez progressivement le sucre glace au cream cheese, puis l’extrait de vanille, et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène et suffisamment ferme. Dressez le glaçage sur les cupcakes à l’aide d’une poche à douille. Surtout attendez bien que les gâteaux aient complètement refroidi avant de le poser.

 

 

Quelques notes sur le matériel que j’utilise pour la confection de mes cupcakes :

  • Je trouve les moules en acier plus pratiques que ceux en silicone : les emplacements sont souvent plus grands et accueillent mieux les caissettes, et ils sont plus faciles à manipuler dans le four.
  • Vous pouvez trouver des caissettes en papier toutes simples dans n’importe quel supermarché, et dans de nombreuses boutiques de décoration pour les plus sophistiquées.
  • Pour le glaçage, j’utilise une poche à douille professionnelle avec un embout forme étoilée, provenant de chez Mora (à Paris, près du Forum des Halles)
  • Ne manque plus que les idées ! Le livre « 500 cupcakes » propose de nombreuses recettes faciles et variées. Le site Pinterest est également une grosse source d’inspiration, et me permet de trouver les associations de parfums auxquelles je n’aurais pas pensé !