Matérnité

Mon allaitement

IMG_1410

Allaitement ou biberon: la grande question que tout le monde pose lorsque tu as un bébé, ou même avant, pendant la grossesse. Perso je suis ni pour, ni contre, l’important c’est que bébé mange! Moi j’avais envie de tester « the whole baby experience » avec donc l’allaitement maternel, cependant je m’étais tout de suite dit: « si c’est trop dur j’arrête »! Je n’avais pas envie d’être misérable, de souffrir et que mon bébé le ressente. Mais qu’on se le dise, l’allaitement ce n’est pas facile au début! Je vais donc vous raconter MON expérience personnelle.

Si vous avez suivi, vous savez que j’ai accouché d’un bébé de plus de 4kg, « condition » qui est appelé macrosomie fœtale. Et avec ça, il y a plusieurs suspicions comme l’hypoglycémie. Bébé est donc surveillé toutes les 6h par une petite piqûre dans le pied pour le taux de glycémie, et pour la fameuse tété d’accueil, la puéricultrice qui s’est occupée de doucette ne m’a pas vraiment laissé le choix: elle lui a donné un biberon pour éviter toute crise éventuelle d’hypoglycémie. Ca commençait bien -__-

Bref, une fois installée dans ma chambre à la maternité, j’ai tenté la première tété mais doucette avait du mal, elle secouait la tête sur mon téton sans trop réussir à le téter. Une auxiliaire est entrée à ce moment là et est donc venue m’aider à la mettre au sein, cependant elle ne le prenait toujours pas. J’ai mentionné que j’avais des bouts de sein et elle m’a donc conseillé d’essayer: ça a direct marché!

J’ai donc accouché le dimanche matin, et les tétés se sont très bien passées avec le bout de sein jusqu’au mardi. En effet, la montée de lait n’avait pas encore eu lieu, et le colostrum ne suffisait plus à doucette qui commençait à avoir faim. Cette journée fût donc un enfer. Elle pleurait sans arrêt … que dis-je, elle a hurlé toute la journée. Comme on lui avait donné la tétine dans la nuit, je pensais qu’elle ne savait plus téter correctement, j’ai donc appelé les auxiliaires de puériculture à la rescousse. Et là, en fonction des heures de la journée, je tombais toujours sur une personne différente, et j’ai donc eu droit à 15 discours différents! Celui que j’ai le plus entendu c’est: « les bouts de sein c’est pas bien, ça fatigue plus bébé et ça empêche la montée de lait ». J’ai donc essayé de faire sans, avec leur aide. Elles me prenaient et m’écrasaient le sein afin de le faire rentrer dans la bouche à doucette. Ca marchait 5 min le temps qu’elles étaient dans la chambre, puis comme je n’avais pas de lait, doucette s’énervait et se remettait à hurler. Elles m’ont également conseillé de changer de position: allongée, en ballon de rugby (qu’est ce cette position a pu me saouler, j’ai jamais réussi à la faire) mais je n’étais jamais bien. Une m’a dit de me détendre, que si j’étais calme et que je pensais que ça allait marcher, ça marcherait … f**k you! Rester calme??! Avec la descente d’hormones et un bébé qui hurle toute la journée sans arrêt, je finissais toujours par pleurer avec elle!

J’ai donc décidé de lui donner un petit biberon le soir pour pouvoir me reposer un peu la nuit, ce qui l’a en effet bien calmée, et moi aussi! Mais ce fût encore difficile le mercredi matin, car je continuais à essayer de lui donner sans les bouts de sein. Je sentais le lait qui montait, mes seins qui gonflaient … mais je n’arrivais pas à la faire téter.

IMG_1843

Le mercredi c’était le jour de ma sortie, doucette a vu le pédiatre: +15g depuis la veille, elle reprenait donc du poids et tout allait bien: nous avons eu le go pour sortir. Seulement voilà, une auxiliaire arrêtait pas de me « conseiller » de rester un jour de plus le temps que l’allaitement se mette en place tout ça tout ça … C’est mort, je reste pas ici une journée de plus, je veux rentrer chez moi! J’ai donc ressorti mes bouts de sein, et doucette a bien pris. Au moment de partir, je l’ai dit à l’auxiliaire qui m’a bien redit « vous savez ce que je pense des bouts de sein » … et toi tu sais ce que je pense??!!

Bref, on est rentrée, j’ai continué à allaiter avec mes bouts de seins, doucette a pris 60g en un jour, et la sage femme qui est venue à la maison m’a dit qu’elle avait jamais entendu dire que les bouts de sein empêchaient la montée de lait, et que de toute façon il fallait que je fasse comme je le sentais. C’est aussi ce que j’avais décidé! Aucun problème de montée de lait, j’étais une vraie vache XD Doucette a pris 450g la première semaine, et a continué à prendre du poids et moi à l’allaiter aux bouts de sein.

J’ai commencé l’allaitement mixte vers ses 7 semaines, avec un biberon de 150ml l’après-midi. J’en ai rajouté un tous les 3-4 jours en fonction de combien de lait j’avais dans les seins. Il y a eu 1 ou 2 jours où j’ai cru exploser, mais sinon les montées se sont plutôt bien assagis et je n’ai pas trop souffert.

IMG_1820

Ce que j’ai pensé de l’allaitement maternel: Avec un bon départ je me suis dit que ce n’était pas si difficile que ça, cependant ma montée de lait à tarder et j’ai eu une journée et demi vraiment difficile où je désespérais. Mais après la montée de lait, tout est rentré dans l’ordre. J’ai utilisé les bouts de seins jusqu’à la fin et je n’ai eu aucun soucis. C’est sûr qu’il y a eu quelques journées de pics de croissance où doucette réclamait plus souvent, et où c’était plus difficile. Je ne sais pas si c’est parce que c’était déjà un gros bébé, mais elle n’a jamais réclamé plus que toutes les 4h la nuit, je n’ai donc jamais eu à me lever plus de 2 fois par nuit. et je n’ai donc jamais connu d’épuisement maternel. C’était vraiment un moment privilégiée avec ma fille que je ne regrette absolument pas, et que je recommencerais pour le prochain. Cependant ça m’a vraiment soulagée de passer aux biberons et de retrouver mon indépendance. Finit de se dire « je ne peux pas aller là sans elle car on sait jamais si elle a faim ». J’ai pu retrouver ma féminité en allant chez le coiffeur et en remettant mes tops sans me demander si ça serait pratique. C’est aussi super cool de pouvoir faire participer tout le monde: le papa, les grands parents, les arrières grands parents, la tata, les amis … Bref, à vous de choisir! 😉

Ce que je vous conseille pour allaiter:

Pour les biberons:

Aujourd’hui, à 2 mois et 12 jours, Doucette fait 6,5kg pour 64cm et met donc du 6 mois! #themonster Elle boit environ 5 biberons de 180ml par jour – des fois 150, des fois 210, des fois que 4 biberons, bref, elle boit ce dont elle a besoin et je ne m’en fait pas si elle laisse 30 ou 60ml, je sais qu’elle se rattrapera sur le prochain et qu’elle a des réserves 😉

Et vous? Biberons ou allaitement maternel? comment l’avez-vous vécu?

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mon allaitement »

  1. Chouette ton article ^^ comme quoi chaque allaitement est vraiment vécu et se passe différemment le physiolac est tellement top comme lait !! Mais ici comme à la crèche ils ont du milulel bio jvais passer à ça aussi pour pas que ça le perturbe

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s