Beauté

La palette Naked Smoky d’Urban Decay

DSC_1209

Si Annabelle a résisté à la tentation, j’ai craqué 3 jours après la sortie de la nouvelle palette Smoky Naked d’Urban Decay (enfin je ne donne pas cher de sa volonté et de son porte-monnaie quand la palette Vice 4 pointera le bout de son nez !).

DSC_1220

Comme les trois autres palettes Naked, la Smoky se compose de 12 fards mats et pailletés, dans des tons doux et en majorité chauds (ce qui la distingue de la palette Smoked aux couleurs plus sombres et froids).

Je trouve le packaging très joli, l’effet fumé est comme enfermé dans le couvercle de la palette ! Celle-ci se ferme par un aimant comme la Naked 1, ça tient très bien si on a besoin de la transporter. On reste sur la même taille que les éditions précédentes, avec un grand miroir et un pinceau double-embout fort pratique.

DSC_1223

La différence par rapport aux autres palettes Naked se trouve au niveau de la disposition des ombres, les 8 pailletés d’un coté et les 4 mats de l’autre. Les 3 fards de droite sont parfaits pour créer une base et donner ainsi de la profondeur au smoky, et les autres teintes se mélangent bien entre elles, c’est souvent tentant d’en appliquer 3 ou 4 à la fois !

Nous avons donc :

High : un blanc crème pailleté légèrement rose
Dirtysweet : un doré-cuivré pailleté
Radar : un bronze pailleté
Armor : un taupe-argenté pailleté
Slanted : un gris argent bleuté pailleté
Dagger : un gris foncé irisé
Black Market : un noir satiné
Smolder : un violet-prune irisé
Password : un taupe froid mat
Whiskey : un marron chaud mat
Combust : un beige nude chaud mat
Thirteen : un beige clair satiné

DSC_1236

Les fards sont faciles à travailler, un peu poudreux mais pas volatiles si on utilise une base pour paupières. Comme d’habitude avec Urban Decay, la pigmentation est très bonne, la tenue aussi.

On peut bien sûr réaliser un oeil charbonneux aisément, mais à l’instar des 3 Naked précédentes on peut aussi compter sur cette palette si on veut opter pour un maquillage plus léger. Mes chouchous sont High, Dirtysweet et Slanted !

DSC_1224

Je suis un peu (très?) nulle en démonstration, mais je suis tombée sur ce tutoriel sur Pinterest et le résultat en vrai est vraiment joli, tout en restant portable pour la journée (cliquez sur l’image pour aller directement sur la page du site officiel d’Urban Decay consacré à la palette) :

.

Et vous, êtes-vous fans d’Urban Decay comme nous?
Avez-vous déjà craqué pour cette palette?

Publicités

Une réflexion au sujet de « La palette Naked Smoky d’Urban Decay »

  1. Elle est vraiment jolie cette palette, je ne craquerai pas les couleurs sont trop sombres à mon goût je n’en utiliserai pas la moitié mais au vu des swatch je suis sûre que tu en fera un très bon usage 🙂 Les couleurs sont magnifiques et je trouve ça pas mal d’avoir séparé pailletés et mats. En tout cas merci pour le lien tuto ça aide toujours! Maintenant j’attends une photo de toi avec tes propres mélanges 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s